Qu'est-ce qu'une signature électronique ?

la signature électronique est la conjonction de ces deux éléments indissociables l'un de l'autre, une technologie standardisée et éprouvée associée à une législation unique pour toute l'Europe.

Les avantages de la signature électronique

La signature électronique permet :
- D'authentifier avec certitude l'émetteur d'un message reçu ;
- De garantir l'intégrité de ce message (message non modifié ou altéré lors de son passage sur Internet).
Ainsi la signature électronique permet de reproduire sur Internet l'environnement de confiance des échanges physiques comme par exemple le courrier avec AR.
Signé électroniquement, il devient impossible de répudier des documents électroniques comme un bon de commande, un ordre de bourse, ...

Comment fonctionne une signature électronique ?

Pour comprendre comment fonctionne la signature électronique, il faut introduire la notion de " condensé ", ou " empreinte " (" hash " en anglais).
L'empreinte d'un texte est la forme abrégée et de taille fixe de ce texte, obtenue à l'aide d'une " fonction de hachage " (" hash function ") ; en d'autres termes, l'empreinte est une version raccourcie et unique du message d'origine, obtenue à la suite d'une transformation mathématique.
Les fonctions de hachage les plus usuelles (Message Digest version 5, ou MD5, et Secure Hash Algorithm version 1, ou SHA-1) sont intégrées dans les navigateurs et les logiciels de mail courants.
La moindre différence entre deux textes est immédiatement décelée en comparant les empreintes.

Peut-on à la fois signer et chiffrer un message électronique ?

Bien sûr, dans ce cas il faut faire les deux opérations simultanément.
La signature va répondre ainsi à quatre conditions nécessaires :
- Authentification (signature) ;
- Intégrité (signature) ;
- Non-répudiation (signature) ;
- Confidentialité (chiffrement).



Piratage et sécurisation des données et des informations