L'enjeu de la sécurisation des données et des informations dématérialisées

Créé par l'ONU, née de la volonté politique européenne, la signature électronique a une existence légale dans toute l'Europe (Union Européenne, Suisse, Norvège, Russie, ...) et confère à l'écrit dématérialisé la même valeur probante que l'écrit sur support papier.

Pourquoi signer électroniquement ?

C'est ainsi que la signature électronique étant exclusivement personnelle, au même titre que la signature manuelle, chacun va avoir la possibilité de pouvoir :
- identifier son interlocuteur (je sais avec qui je communique) ;
- contrôler l'intégrité des documents transmis (le document est bien conforme à l'original signé) ;
- assurer la confidentialité (je sais qui peut voir le document) ;
- assurer la non répudiation (je suis certain du niveau d'engagement de mon interlocuteur).
Comme de plus signer électroniquement se fait d'un simple clic, pourquoi se priver d'un tel système de protection à la portée de tous.

La signature électronique au quotidien

Au quotidien, à l'ère de la transition numérique, de la numérisation de l'économie, de la digitalisation, de l’industrie 4.0, du tournant numérique, des nouveaux modèles d'affaires, du big data, du cloud, des applications mobiles, ..., l'usage de la signature électronique est aujourd'hui directement intégré dans la plupart des messageries du marché comme Outlook Express, Outlook ou Mozilla.
De même elle est maintenant portés nativement par les principaux éditeurs de textes (Word, Acrobat Reader, ...), les principales suites bureautiques (Microsoft Office, Open Office, ...), ainsi que de nombreuses applications professionnelles.

Un exemple : signer électroniquement un mail

Pour signer électroniquement un mail et il vous suffit de faire comme vous en avez l'habitude, d'ouvrir votre messagerie habituelle, de mettre l'adresse du destinataire, de saisir l'objet, de rédiger le texte... comme d'habitude, puis de cliquer sur le bouton 'signer' et enfin de faire 'envoyer/recevoir'.
Votre correspondance portera un signe distinctif, un sceau rouge.
Votre destinataire le visualise également avec un sceau rouge ce qui l'informe que votre courrier est électroniquement signé, il a donc la certitude que c'est bien vous qui lui avez adressé, il peut donc l'ouvrir en toute confiance et en toute sécurité.

, voire à prendre rendez-vous visio, nous pourrons faire avec vous, gratuitement, une évaluation de votre situation et des solutions et moyens à mettre éventuellement en place pour vous permettre de mieux appréhender la numérisation de votre économie.

Et pour en savoir plus ...



Piratage et sécurisation des données et des informations